La méditation

La méditation

La pleine conscience c'est :

Ne faites rien de ce que vous faites” Gandhi

La pleine conscience est une attitude qui consiste à être conscient et présent le plus souvent possible. 

Une manière de méditer, une manière de vivre

La méditation de la pleine conscience consiste à s’arrêter d’agir et de penser, ressentir et accueillir, pour nous sentir vivant. C’est lâcher pour un moment le passé ou le futur et nous tourner vers l’instant présent. 

Christophe André psychiatre et grand maître de la méditation, précise qu’il suffit de s’arrêter quelques minutes par jour pour retrouver la paix de l’esprit et du coeur. 

La méditation est un entraînement de l’esprit, tout un cheminement de l’effort et d’exercices.

La liste des bénéfices de la méditation est longue : 

  • Amélioration des énergies du corps et de l’esprit et donc des performances physiques ;
  • Renforcement du système immunitaire ;
  • Clarification des pensées, amélioration de la concentration ;
  • Amenuisement des émotions négatives telles que les peurs, angoisses ; 
  • Diminution du stress, …

Où et Comment pratiquer la méditation ?

Vous pouvez la pratiquer n’importe où : chez vous, en vous promenant, à votre travail, dans le bus, dans l’avion, …

Sur une base régulière, tous les jours si vous le pouvez, 5, 10, 15 ou 20 minutes par jour, à votre convenance, vous allez vite vous rendre compte que votre vie commence à changer. 

Mais rappeler-vous que l’importance n’est pas la quantité mais votre motivation qui apportera réussite.

Voici en quelques étapes une méditation type

vous pouvez la pratiquer sur une durée de 10 minutes pour commencer.

  1. Choisissez un endroit calme ;
  2. Vous pouvez mettre une musique relaxante si vous en ressentez le besoin ;
  3. Trouvez une position confortable assise ou allonger jambes décroisées ;
  4. Fermez les yeux et la bouche afin de ne respirer que par le nez. Les narines permettent une respiration plus lente et donc plus sereine ;
  5. Observez votre respiration ;
  6. Sans forcer, tâchez de ralentir votre respiration. A l’inspire visualisez l’air qui rentre dans vos narines pour descendre dans votre oesophage, thorax, poumons, puis ventre. Observez le gonflement de ce dernier. Puis à l’expire, visualisez cette air plus chaude qu’à l’inspire qui reprendra le même chemin pour en ressortir ;
  7. Si durant la respiration vous être pris par des pensées, c’est normal et c’est pas grave. Recentrez votre attention sur votre respiration.
  8. Faites de votre mieux pour être présent à chaque inspiration puis à chaque expiration. Et pas celle d’avant ou celle d’après.
  9. Puis dans ce qui compose cet instant figure les sons. Vous pouvez porter attention aux bruits petits et grands. Cela peut être le bruit de votre ordinateur, de l’eau qui coule, une personne qui tousse, des pas, votre ventre qui gargouille, un oiseau qui chante, …
Accueillez et écoutez ces sons sans qu’ils ne vous dérangent puisqu’ils font partis de l’instant présent.
 
Nb : Au début cela vous paraîtra difficile tant vos pensées seront omniprésentes. En pratiquant régulièrement, cela deviendra de plus en plus facile. 

Bonne méditation à vous !

Stéphanie Borget

Laisser un commentaire