Cancer et Naturopathie

Cancer et Naturopathie

L’annonce d’un cancer est terrifiante.  Il s’agit d’un traumatisme qui peut faire sombrer l’individu dans le repli sur soi. Les angoisses sont omniprésentes, la peur de la mort est grandissante.

Les faits sont là et il va falloir se relever pour avancer.  De l’incompréhension, à la colère vous passez à l’acceptation pour mieux vivre chacune des épreuves, être acteur de votre guérison, se responsabiliser et surtout ne pas subir.

Une atteinte physique et psychique présente qu’il faut surmonter

La chimiothérapie, radiothérapie, opérations, traitements annexes épuisent l’organisme. Les viscères, tissus et muscles sont affaiblis. Les produits sont toxiques, l’encrassement humoral est exponentiel, et il va falloir du temps pour récupérer.

Psychologiquement, vous avez passé des mois à résister physiquement et mentalement pour mieux supporter les traitements lourds et opérations, vous avez appris à souffrir en silence, vous avez accepté de composer avec vos contrariétés, et vos épreuves pour ne pas lutter contre. Vous avez décidé d’être fort et de tenir bon. Après toutes ces étapes, bien souvent le corps se relâche, des émotions surgissent : pleurs, tristesse, et même colère peuvent apparaître.

Soyez acteur de votre guérison !

Les thérapeutes hospitaliers s’attachent à soigner la maladie. Le naturopathe va lui agir sur le terrain et aider l’individu à traverser ces épreuves que sont la chimiothérapie, la radiothérapie…

Les conseils apportés sont là pour s’associer aux traitements oncologiques.

Différents outils et moyens naturels sont utilisés. Nous tenons compte de la pathologie, du traitement en cours, de la vitalité et des surcharges de l’individu.

En naturopathie nous parlons de trois éléments indissociables pour avoir un corps en bonne santé :

  • NO STRESS  ! 

Stress et angoisses sont néfastes pour l’organisme empêchant le corps de vivre dans les conditions optimales. Il existe plusieurs manières d’agir sur son esprit : yoga, méditation, qi Qong, …

Aussi, cultiver en soi les pensées positives vous aidera à contempler l’avenir avec plus de sérénité et à revivifier des forces insoupçonnées et vous accrocher à la vie.

Apprenez à prendre soin de vous, à vous détendre, vous reposer en faisant des siestes. Faites-vous faire plaisir par les loisirs, apprenez à lâcher prise, le ménage passe après tout le reste

  • L’activité physique :

Durant les traitements, elle va permettre de mieux éliminer les toxines. Il s’agit ici d’activité physique et non d’activité sportive. Une marche par exemple de 10 à 30 minutes selon votre vitalité sera bénéfique tant pour le corps que pour l’esprit. La récupération n’en sera que meilleure.

– En fin de traitement, elle est un atout considérable pour limiter toute récidive et une aide dans la confiance en soi.

NB : Il est important pour toute reprise d’avoir un avis médical.

  •   L’Alimentation : réduire la toxémie, en mangeant sain, en révisant son mode d’alimentation tout simplement.

Eh oui bien sûr que l’alimentation à son importance face à un traitement aussi lourd !!

Le corps a besoin d’éliminer toutes les toxines qu’il vient de recevoir alors n’allez pas l’alourdir, l’encrasser davantage. Donnez les moyens à votre organisme de pouvoir lutter, donnez les moyens à vos cellules saines de se régénérer de se ré-oxygéner.

Esprit et corps ne faisant qu’un,

un état équilibré entre le corps, les émotions et les pensées d’un individu est nécessaire tout au long de la guérison, mais également l’après cancer, en alliant médecines allopathiques et holistiques.

Stéphanie Borget,

Naturopathe

Laisser un commentaire